Retrouvez nous sur Linkedin     Retrouvez nous sur facebook     Retrouvez-nous sur Twitter
Questions fréquentes au sujet de l'éolienne domestique
Écrit par Enerlice   
Mardi, 27 Janvier 2015 09:29

1°/ Quelle est la différence entre éolienne horizontale et verticale?

En conclusion, c’est avant tout des contraintes d’espaces, de vents et de prix qui pourront vous amener à choisir l’un ou l’autre modèle de mini éolienne.Cette petite éolienne pour particulier est répartie en deux catégories : Darrieus (résiste aux vents violents) et Savonius (efficace avec des vents faibles et de toutes directions). Elles portent le nom de leur inventeur.


À l’achat, son coût est plus élevé, mais son installation est plus facile, et son apparence plus esthétique. En milieu urbain, elle s’intègre harmonieusement, car elle occupe moins de place et elle s’adapte mieux aux différentes orientations du vent. Elle est également la moins bruyante éolienne verticale pour particulier.L’éolienne verticale pour particulier (VAWT), comme son nom l’indique a une roue positionnée verticalement. Elle est moins connue, mais elle présente de nombreux avantages. Elle capte les vents de faible intensité, elle est donc plus souvent en action. Que les vents soient très forts ou très faibles, son démarrage s’opère immédiatement et elle fonctionne quasi en permanence.


Avec ce modèle d’éolienne, vous n’aurez aucune peine à la trouver chez de nombreux installeurs et vendeurs, c’est la plus classique. C’est une éolienne puissante, car elle s’adapte d’elle-même au vent. Le seul point négatif est son encombrement, elle est destinée à de grands espaces et de préférence en milieux ruraux.L’éolienne à axe horizontal (HAWT), composé d’un mât et d'une nacelle avec deux ou trois pales est l’éolienne la plus connue. Les hélices tournent au gré du vent grâce à un générateur, partie mobile, le rotor, et une partie fixe, le stator. Le mât est en position horizontale par rapport au sol.Ces deux types d'éoliennes ont leurs avantages et leurs inconvénients. Tout d’abord, le rôle d’une éolienne est de produire de l’énergie électrique en convertissant la force cinétique du vent à l’aide d’un générateur. Il est donc important de bien choisir l’une ou l’autre selon vos besoins et la situation de votre future installation.

2°/ Quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir son éolienne?

Plusieurs sortes de problématiques sont à considérer pour bien choisir une mini éolienne. Tout d’abord, il y a les contraintes matérielles : nombre de pales, taille, génératrice, l’électronique, la mise à la terre, la protection contre la foudre, le type de mat. Faut-il arrêter son choix sur une éolienne verticale pour particulier ou horizontale ? Seul un professionnel pourra vous conseiller et vous orienter vers le meilleur matériel. Ensuite viennent les problématiques de réflexions sur le positionnement et l’orientation. Le type de fonctionnement de l’éolienne domestique est à prendre en compte également : régulation de la puissance et la vitesse de rotation de l’éolienne.

Pour bien choisir une mini éolienne, il faut tout d’abord connaitre ses besoins en production kWh. Si l’on observe les puissances données par les constructeurs, on pourrait penser qu’une éolienne avec une puissance nominale importante est intéressante, mais il n’en est rien. Une puissance nominale faible offre un meilleur rendement.
C’est avant tout les pales qui sont l’élément déterminant dans le choix d’une éolienne. Plus le nombre est important et plus l’éolienne donne un bon rendement, mais plus la vitesse de rotation est faible. Moins il y a de pales et plus elle tourne vite, donc elle occasionne plus de bruit et plus d’usures des pièces de rotation. La problématique est donc évidente : moins de pales plus de bruit, plus de pales, moins de production d’électricité. L’idéal est donc un compromis entre les deux.

La vitesse au démarrage est aussi un critère très important à considérer. Vents faibles ou vents importants, il est essentiel que votre éolienne démarre au bon moment, l’idéal est une vitesse au démarrage égale ou supérieure à 4m/s.
Autre élément à envisager la régulation de l’éolienne domestique, en effet les vents violents peuvent provoquer la surchauffe du générateur, et même dans certains cas causer des pannes mécaniques ou électriques.

Nos éoliennes offrent une sécurité maximum dans ces cas-là : système de régulation de vitesse électronique qui adapte la vitesse de rotation des pales au maximum de la vitesse du vent, sans atteindre la vitesse de blocage. Cette opération est assurée par la mise en court-circuit de la génératrice sur les éoliennes verticales pour particulier et 1 KW horizontale, et la présence d’un frein électromagnétique à sécurité positive sur les éoliennes de 5 KW et plus.

3°/ Comment savoir si ma localisation et mon environnement sont propices à l'installation d'une éolienne?

Une bonne analyse de la situation du futur emplacement de la mini éolienne est primordiale.


Pour identifier le meilleur emplacement, faites faire une étude préalable du vent. Différents appareils (anémomètre, girouette, centrale d’acquisition, etc.) seront posés sur un mât de 10 mètres à l’emplacement de votre future éolienne domestique. Après un mois d’analyses complètes et minutieuses, un rapport exhaustif et comparé avec les données de Météo-France vous sera fourni pour prendre votre décision. Vitesse moyenne du vent, fréquence du vent, potentiel éolien du lieu choisi, solutions pour une installation optimum, tout vous sera indiqué avec méthode et rigueur.

Enerlice réalise pour ses clients des études des vents d’une manière précise et extrêmement poussée afin de trouver l’endroit idéal et le positionnement parfait.


L’ADEME conseille une vitesse moyenne du vent de 20 km/h pour une performance excellente.


En ville, il est recommandé d’opter pour une éolienne verticale pour particulier. En effet, elle est parfaitement bien adaptée aux vents faibles et aux turbulences et elle autorise une utilisation sans mât. Mais vous êtes, bien sûr, libre d’installer une éolienne horizontale. L’installateur la fixera alors sur la façade à l’aide d’attaches murales pour une bonne stabilité et une bonne fixation de l’aérogénérateur. Il y a également la possibilité de la fixer sur le conduit d’une cheminée à l’aide d’un cerclage.


Dans les zones rurales, il est préconisé d’éloigner la mini-éolienne de tout obstacle d’environ 10 mètres pour éviter les turbulences. Cette précaution permet d’avoir une production plus stable et une durée de vie de l’éolienne plus longue.

Il ne doit pas y avoir d'obstacle principal entre le point d'implantation prévu de l'éolienne et le sens de provenance du vent dominant. Il est fortement conseillé de réaliser une étude de vent afin de déterminer la pertinence de l'installation. L'installation d'une éolienne domestique est soumise au code de l'urbanisme, elle ne peut donc pas être implantée à moins de 3m de la limite de terrain

Mise à jour le Dimanche, 13 Novembre 2016 20:00