Retrouvez nous sur Linkedin     Retrouvez nous sur facebook     Retrouvez-nous sur Twitter
Réalisations

Installations

L’éolienne domestique : comment la choisir ?

 

Une éolienne pour particulier permet de produire de l’électricité pour la consommation personnelle. Elle est installée sur un mât indépendant. Son mât n’est pas aussi imposant que les grandes éoliennes. Ses hélices appelées pâles tournent au gré du vent. Cette énergie captée est transformée en électricité. Le marché des mini éoliennes compte une offre très large. Savoir choisir son éolienne, c’est savoir anticiper sa production en kWh. Quelques critères précis permettent de sélectionner l’éolienne qui convient à vos besoins.

La puissance nominale, un critère de sélection ?

La puissance dite nominale représente la puissance électrique maximale contenue dans l’éolienne. Elle est généralement estimée à 11 m/s (mètre par seconde) par les constructeurs. Tout porte à croire qu’une éolienne de puissance électrique importante est bénéfique. Pourtant, plus la puissance nominale est faible, plus l’éolienne domestique offre un meilleur rendement. La puissance nominale n’est pas un critère de choix de l’éolienne. Ce sont la taille des hélices qui rentrent en ligne de compte. Les grandes hélices captent le maximum de vent et permettent une meilleur production d’électricité.

Quelle vitesse de démarrage ?

L’éolienne pour particulier est semblable aux autres éoliennes. Les vents faibles, même exploités à long terme, ne peuvent offrir une bonne production d’électricité contrairement aux vents plus importants. Le chiffre en lui-même n’est pas un critère d’excellence mais mérite une attention. Les éoliennes ayant une faible vitesse de démarrage produisent la même quantité en kWh. La grande majorité des éoliennes du monde génèrent la plus importante production grâce aux vents compris entre 6 et 8 m/s. On pourra choisir une mini éolienne dont la vitesse de démarrage est égale ou supérieure à 4 m/s.

La régulation d’une éolienne domestique

Le procédé de régulation et de freinage est un élément indispensable pour la sécurité d’une éolienne domestique. Les vents violents entraînent la surchauffe du générateur voire la casse mécanique ou électrique. Il existe différents types de régulation. 

Nos éoliennes bénéficient d'un système de régulation de vitesse électronique MPPT, qui permet d'adapter la vitesse de rotation des pâles au maximum de la vitesse du vent, sans atteindre la vitesse de blocage. Le freinage est assuré:

  • par une mise en court circuit de la génératrice sur les éoliennes verticales et 1KW horizontales
  • par un frein electromagnétique à sécurité positive sur les éoliennes de 5KW et plus

L’indice de robustesse d’une éolienne pour particulier

La solidité d’une mini éolienne est simple à estimer. Une éolienne lourde garantit une bonne production d’électricité. L’élément qui justifie de la robustesse est le ratio du poids de l’éolienne par rapport à la puissance nominale (expliquée ci-dessus). Outre ce ratio, la vitesse de rotation est un critère important dans le choix de votre mini éolienne. Elle est exprimée en lambda des pales. Plus il sera faible, plus l’éolienne assure un bon rendement. Un lambda inférieur à 8 est préférable.